Histoire | FRANÇAIS

ENGLISH

Assane et Ousseynou Kouyate sont les jumeaux doués nés et élevés au Sénégal, Afrique de l’ouest, d’une ligne de famille provenant du Mali et de la Guinée. Le nom « Kouyate » est très célèbre en Afrique de l’ouest. Ils sont des descendants d’une longue file des griots connus dans leur langue indigène de Mandinko comme jelis (djélis). Griots sont les poèts, les genealogists, les caissiers d’histoire et les gardes de la chanson et des traditions d’Afrique occidentale de danse.

Les parents du Kouyate (le côté du père), étaient des griots bien connus qui ont exécuté pour les rois et les nobles de l’Afrique de l’ouest. Leur père, Ndaba Kouyate, du Mali, a joué le ngoni, un luth d’Afrique occidentale traditionnel.untitled-49 Son épouse, Djeneba Sakliba, aussi du Mali, a chanté pour la redevance africaine. Ils se sont par la suite déplacés en Gambie sur demande du roi pour exécuter pour les gens et pour le conseiller dans tout son règne. La mère du Kouyate est également descendue d’une ligne des griots. Son père, Mamadou Bintu Diabate, était un joueur doué de kora de Guinée. Sa mère, Butor Sakliba, était un chanteur du Sénégal. Le couple était le premier de beaucoup de griots pour prendre un bateau et une entreprise dans Paris, France pour exécuter. Les parents du Kouyate étaient fortement – respecté en raison de leur culture riche, oralement et physiquement communiqué et passé vers le bas de la génération à la génération.

Assane et Ousseynou Kouyate ont été augmentés et formés dans ces traditions culturelles. Ils avaient chanté, des danses et avaient exécuté professionnellement depuis l’âge de 13. Ils ont exécuté avec beaucoup d’artistes d’Afrique occidentale renommés tels que Youssou N’Dour, Ami Koita, Baaba Mal et Kine Lam pour appeler uns. Ils étaient des danseurs et des chorégraphes avec Le Ballet National du Sénégal et le ballet de Sinomew du Sénégal. Ils ont dansé professionnellement avec les deux ballets pendant plus de 5 années, voyageant internationalement dans tous les sud et l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Afrique et le Taiwan.

Maintenant résidant aux Etats-Unis, « les jumeaux, » pendant qu’ils habituellement s’appellent, sont commis à instruire des personnes au sujet de leur culture et à partager la beauté profonde de leur art. Comme professeurs, ils ont conduit des ateliers en Afrique, l’Europe et aux Etats-Unis. Ils ont également développé leur propres compagnie,Sekhou Senegal (également connu sous le nom de Djialy Kunda Kouyate), qui a eu des membres en Hawaï et la Californie, et interprètes d’invité fréquent d’Afrique. Ils ont récemment retitré leur groupe Sekhou Sénégal, et maintenant exécutent comme ensemble de musical et de danse faisant la musique du monde et dansent des festivals, des concerts et des programmes éducatifs. Sekhou Sénégal comprend les jumeaux, leur directeur et 8 membres du groupe jouant les instruments africains traditionnels comprenant les tambours djembe, dun dun et sabar, kora, ngoni, balaphone et la fusée moderne supplémentaire du clavier, de la percussion et de la basse.

Les jumeaux de Kouyate prennent la grandes fierté et joie dans leurs traditions. Il est leur désir d’élargir l’arrangement de la culture d’Afrique occidentale autour du globe en exposant des assistances et des participants à l’art du calibre le plus élevé.


 
%d bloggers like this: